add share buttons

COURS ET TRIBUNAUX : 565 viols, 176 meurtres et 2166 accidents traités

Au cours de l’année judiciaire 2017/2018, les Cours et Tribunaux sénégalais ont examiné, au total, 21.333 affaires ainsi reparties : 565 infractions sexuelles (viols, pédophilie, attentats à la pudeur, outrage public aux bonnes mœurs), 176 meurtres et 2.166 accidents de la circulation (homicide involontaire).

Pour les infractions liées aux stupéfiants, 4755 cas de trafic de drogue sont répertoriés. Quant à l’abus de confiance, 1.946 cas sont connus, contre 1466 cas pour l’escroquerie.

Ces données collectées par la Cellule de traitement du ministère de la Justice découlent des activités pénales dans les Tribunaux de grande instance (Tgi) du pays. Elles ont été publiées par le magistrat Boubacar Fall Ndiaye, juge au Tgi de Dakar, samedi à Dakar lors d’une conférence-débat organisée par la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), sur le thème: «Insécurité et justice privée: quelle lecture à l’aune de l’actualité récente au Sénégal».

Ces statistiques montrent que le trafic de drogue domine  le volume des contentieux, avec 22,3% de l’ensemble des délits et crimes. Il est  suivi des accidents de la route et des infractions à caractère financier (escroquerie et abus de confiance) qui ferment le quarto. Le viol occupe le 5e rang dans le classement (2,8% des cas) et ensuite les meurtres qui représentant 0,8% des affaires traitées durant la période indiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.