add share buttons

Visite du Haut-Commandant de la Gendarmerie en Haïti

Le contingent FPU de la Gendarmerie déployé dans le cadre de la mission des Nations Unies pour l’appui de la justice en Haïti (MINUJUSTH) vient de recevoir la visite du Général de Division Cheikh SENE, Haut Commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice Militaire, dans la période du 18 au 20 avril 2019.

Un double objectif était visé par le général SENE et son Etat-major : d’une part, évaluer les conditions d’engagement des troupes sénégalaises en terre Haïtienne, et d’autre part rencontrer les autorités de la MINUJUSTH pour échanger sur le rendement opérationnel des troupes précitées.

Sur le premier point, cette visite a permis de prendre connaissance des missions assignées au contingent sénégalais et des difficultés rencontrées dans l’exécution du service. A ce niveau, un diagnostic exhaustif a été fait sur toute la logistique engagée pour assurer une réussite de la participation sénégalaise aux côtés des Nations-Unies pour l’appui à la justice en Haïti. Ayant pris bonne note, le Haut Commandant a promis à ses hommes une assistance optimale, pour de meilleures conditions de vie et une amélioration considérable des prestations de l’unité.

Le Général Cheikh SENE a également utilisé cette opportunité pour rendre des visites de courtoisie à certaines autorités onusiennes locales, en l’occurrence le Chef des Services d’Appui Monsieur Franck LAVASSEUR ; le chef de la composante police, le commissaire Serge THERIAULT et le réseau des femmes de la MUNIJUSTH.

Lors de ces rencontres, des questions essentielles relatives à l’emploi des personnels sénégalais (FPU et Officiers de Police Individuel) ont été abordés particulièrement avec le chef de la composante police. Entre autres sujets, ce dernier est revenu sur le désengagement progressif de l’ONU en terre Haïtienne en vue d’une réadaptation des objectifs en Mission de Politique Stratégique (MPS).

Pour magnifier le professionnalisme des Sénégalais, les autorités locales ont décidé de se faire accompagner par le contingent sénégalais jusqu’au terme de la mission prévue en octobre 2019.

Le commissaire THERIAULT n’a pas manqué d’apprécier le fort taux d’officiers de police individuels sénégalais notamment féminins. Au-delà des cent trente-huit (138) membres du contingent SENFPU-13, vingt-quatre (24) IPO participent à la mission d’appui des Nations-Unies à la justice Haïtienne dont vingtaine de militaires féminins.

D’ailleurs, la rencontre avec le réseau des femmes de la MINUJUSTH justifie sa pertinence par cette forte présence des Sénégalaises. La présentation du réseau a permis de saisir l’essence de ses objectifs fondés sur le RESPECT : Responsabilité, Engagement, Solidarité,  Professionnalise, Egalité, Confiance et Transparence.

En reconnaissance de la bonne collaboration avec les autres détachements, la délégation sénégalaise a été reçue en déjeuner par le commandant de contingent de la FPU Indienne.

Cette visite a pris fin avec un satisfécit global du Général de Division, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice Militaire qui rejoint le Sénégal dans l’espoir d’un renforcement du partenariat avec l’Organisation des Nations Unies.          

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.