add share buttons

GENDARMERIE NATIONALE Tout sur le démantèlement du cabinet dentaire clandestin

La Gendarmerie Nationale vient de démanteler un cabinet clandestin de supposés dentistes installé au Plateau, à la rue Moussé non loin de l’hôtel Faidherbe.

En effet, c’est à la suite d’un renseignement parvenu à la Section de Recherches qu’un transport a été effectué sur les lieux. Il a permis ainsi de découvrir un cabinet clandestin de dentistes géré par 8 individus de nationalités guinéenne et sénégalaise associés depuis plusieurs années. Et qui pratiquaient librement la profession de dentiste et de prothésiste sans aucune qualification ni diplômes requis par la réglementation médicale en vigueur.   

Ils se sont procuré le matériel nécessaire pour traiter ou enlever des dents sans respecter les mesures sanitaires imposées par l’ordre de la profession de dentiste. Ce, parfois au péril des vies des citoyens moyennant des sommes variant entre 3.000 et 5.000 francs Cfa.

Des centaines de prothèses ont été trouvées sur les lieux et un important lot de matériels de fabrication et de traitement artisanal dentaire.

Ce qui est déplorable dans cette affaire est que l’information est parvenue à la Section de recherches simplement parce qu’un patient a eu de graves complications, après une consultation au niveau de ce cabinet clandestin. 

La Gendarmerie profite de l’occasion pour sensibiliser davantage sur les risques graves encourus par une certaine frange de la population qui se laisse orienter vers des supposés cabinets similaires.

Les populations sont invitées à dénoncer ce genre de pratiques qui mettent en danger la vie des populations car dérogeant à toutes les règles d’hygiène requises par une profession comme celle de la médecine dentaire.

Tous les mis en cause ont été conduits auprès des autorités judiciaires pour suite à donner. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.